• PLANETE X - LA NORVEGE SE PREPARE A L' APOCALYPSE

     

     

    attention nexus n'est pas sûr à 100 pour cent de l'authenticité de l'article

    cette article vient du magazine nexus 55



    Par Bill Ryan et Kerry Cassidy,
    Project Camelot © janvier 2008
    http://album-photo.geo.fr/pict_geofr/thumb/30939/510x510/thumb_4e2fa254f476a4d632b92bd52eeaa99d.jpg

    "Je suis un homme politique norvégien. Je dois vous dire que nous allons connaître de graves difficultés entre 2008 et 2012.
    Le gouvernement norvégien construit de plus en plus de bases et de bunkers souterrains.
    Interrogé à ce sujet, il répond simplement qu'il s'agit de protéger le peuple norvégien. Lorsque j'ai demandé la date d'achèvement des travaux, on m'a répondu: « avant 2011 »; Israël fait de même, ainsi que de nombreux autres pays.
    Pour preuve de ce que j'avance, je vous adresse des photos de moi en compagnie de tous les Premiers ministres et ministres
    que je connais et rencontre régulièrement. Ils sont tous au courant, mais ne veulent pas alarmer la population ou provoquer
    une panique de masse.
    La planète X se rapproche, et la Norvège a commencé à stocker de la nourriture et des graines dans la région de Svalbard
    ainsi que dans la zone arctique avec l'aide des États-Unis, de l'Union européenne et de tout le pays. Le gouvernement ne sauvera que les membres de l'élite du pouvoir et ceux qui peuvent aider à reconstruire: les médecins, les scientifiques, etc.
    Quant à moi, je sais déjà que d'ici 2012, je devrai rejoindre la région de Mosjaen où se trouve une installation militaire souterraine. L'endroit est divisé en secteurs: rouge, bleu et vert. L'armée norvégienne y a déjà établi ses marquages et les camps sont construits depuis longtemps.
    Les gens qui vont être abandonnés à la surface et mourir ne recevront absolument aucune aide. Le plan consiste à mettre à l'abri deux millions de Norvégiens et à laisser périr les autres... "



    De quoi tenir cinq ans


    " Cela m'attriste beaucoup. Il m'arrive souvent de pleurer avec ceux qui savent ce qui attend tous ces gens...
    Tous les hommes politiques influents sont au courant en Norvège, mais peu sont prêts à en parler par peur de ne pas pouvoir embarquer à bord des wagons NOAH 12 qui les conduiront en lieu sûr très loin sous terre.
    Un seul mot et c'est la mort assurée, mais cela m'est égal de mourir à présent. l' humanité doit survivre et les espèces doivent perdurer. Les gens doivent être informés.
    Tous les gouvernements du monde sont au courant et ont opté pour une attitude fataliste. À ceux qui veulent sauver leur
    peau, je ne dirais qu'une chose: trouvez-vous un terrain élevé et cherchez des cavernes où stocker de la nourriture en boîte pour au moins cinq ans et assez d'eau pour survivre les premiers temps. Si votre budget vous le permet, pilules antiradiation et combinaisons de survie sont aussi conseillées...
    J' aurais pu vous écrire sous un pseudonyme, mais je n'ai plus peur de rien à présent. Lorsque vous savez certaines choses, vous devenez invincible, et plus rien ne peut vous atteindre quand vous savez que la fin est proche...
    Souvenez-vous que les premiers touchés en 2012 seront les citadins. Ensuite, l'armée purgera le reste des survivants et sera chargée de tuer quiconque refusera d'être interné dans les camps où chacun se verra attribuer un numéro et une étiquette... Le public ne saura ce qu'il se passe qu'au dernier moment, parce que le gouvernement veut éviter une panique de masse.
    Tout se déroulera dans le plus grand calme et le gouvernement disparaîtra comme par enchantement...
    Cordialement, "
    [le nom et la preuve d'identité ont été fournis]


    Extraits d'autres mails

    " Quand j'étais dans l'armée, je travaillais au [le nom du service est donné]. Un jour, nous avons reçu l'ordre d'aller transférer quelqu'un d'une base à une autre. On nous a dit: « Ne posez pas de questions. Contentez-vous de faire ce qu'on vous demande. » Lorsque nous avons atterri devant la base, des camions nous ont conduit vers un endroit où il y avait de grandes portes gardées par d'autres militaires. Ou du moins cela ressemblait à des militaires, mais ils portaient des tenues différentes : des uniformes orange avec un triangle doré ou des uniformes noirs avec un triangle vert...
    Nous avons franchi ces grandes portes. Je me demandais ce que signifiait tout cela et je n'étais pas très rassuré. On se serait cru dans un film de science-fiction ! C'était la première fois que je me trouvais dans une telle base.
    Nous avons traversé un tunnel long de 500 mètres avec d'autres militaires munis de fusils. On nous a réparti en différents
    groupes. Certains sont partis d'un côté, et mon groupe et moi avons reçu l'ordre de suivre les gardes en noir qui devaient
    nous emmener ailleurs. Arrivés au bout, nous avons dû mettre des masques « pour notre propre protection ». L'expression
    « pour notre propre protection» m'a paru bizarre: n'étions-nous pas déjà protégés par le simple fait de nous trouver dans cet immense complexe souterrain avec des gardes armés?
    On nous a ensuite demandé de monter à bord d'un wagon spécial (c'est de là que je connais leur existence). Ces wagonnets semblaient alimentés par une sorte d'énergie cristalline bleue. Une fois assis à l'intérieur, j'ai demandé à l'un des gardes:
    « C'est quoi ça ? » Il m'a répondu: « Vous n'avez pas besoin de le savoir, monsieur. »...Cela ressemblait à un métro et les autres wagonnets allaient si vite qu'on ne voyait qu'un filet de lumière.
    Je pense qu'il s'agissait d'un système de tube à vide sans résistance à l'avancement. Il semblait y avoir des wagonnets un peu partout, défilant devant nos yeux dans une succession d'éclairs de lumière.
    Par la suite, après m'être lancé dans la politique, j'ai découvert ce qu'il y avait dans l'autre partie de la base et à quoi cela
    servait (je vous l'ai expliqué).
    Lorsque ce wagonnet s'est mis en marche, il s'est déplacé à une vitesse impressionnante. Quand nous sommes arrivés au
    terminus, j'étais un peu nauséeux et mes camarades aussi. L'un des gardes a dit que c'était normal la première fois.
    Une fois descendus, on nous a donné des lunettes et demandé de nous plier à un contrôle de sécurité. Là, c'est devenu vraiment bizarre. Il y avait des gardes armés partout et vous vous souvenez des champs d'énergie qu'il fallait traverser?
    Je me demandais ce que je faisais là et je n'étais pas rassuré.
    Ensuite, nous avons traversé ce champ d'énergie et sommes arrivés dans une autre pièce. Sur un mur, j'ai vu un écran avec ces inscriptions «HUMAIN - NON HUMAIN - PUR - IMPUR ». Je me suis alors demandé: existe-t-il des « non humains» ?
    Les gardes nous ont stoppé et ordonné de nous changer dans une autre pièce, puis de les suivre. Après quoi, ils ont dit qu'il était temps de descendre plus bas. Une fois de plus, je me suis demandé: mais jusqu'où va cet endroit? Nous venons de parcourir des kilomètres à bord d'un train et ils parlent d'aller plus loin !? "


    Dix-huit bases en Norvège

    " On nous a ensuite conduits jusqu'à un ascenseur équipé de sièges qui devait nous faire descendre, ou du moins c'est ce que je croyais. Mais il s'est déplacé latéralement pendant environ trois minutes. Là, j'avais perdu toute notion du temps parce que nous n'avions aucun moyen de savoir l'heure qu'il était. Ils nous avaient tout confisqué lors du contrôle de sécurité ...
    Tout ce que je peux dire, c'est qu'une fois notre mission terminée, j'ai compris que le monde n'était pas ce qu'il semblait être et qu'on cachait beaucoup de choses au public. Cela m'a attristé autant qu'effrayé.
    Par la suite, j'ai découvert que ces bases étaient des bunkers destinés à assurer la survie du gouvernement et de certains membres de la population et de l'armée. Une menace extérieure se profilait à l'horizon 2012 et l'espèce humaine devait y survivre.
    Tout ce que j'ai vu jusqu'à maintenant est lié à la fameuse « Planète X».
    Le gouvernement est parfaitement au courant et le cache au public. Il observe cet objet depuis longtemps et a reçu les
    premières mises en garde de la part des États-Unis.
    Je sais qu'il existe dix-huit bases en Norvège.
    Je ne connais pas la nature exacte du danger car je ne suis pas un scientifique. Mais ce que je sais c'est, qu'avant 2012, les différents gouvernements vont partir se réfugier dans les bases qu'ils construisent depuis quarante ou cinquante ans.
    Si cet objet nous arrive, il y aura de nombreux problèmes à la surface de la Terre; c'est tout ce que je sais. C'est pour cela qu'ils descendent sous terre. Si un tel événement se produit, ils savent qu'il leur faudra passer au moins cinq ans sous terre pour échapper au désastre. Une fois qu'ils sauront qu'ils ne risquent plus rien, ils reconstruiront. On nous a juste dit qu'il nous faudrait partir avant 2012 et que quelque chose, dans l'espace, allait provoquer une immense destruction.
    Je ne sais pas si le Soleil lui-même constitue une menace. Je n'ai pas assez de connaissances scientifiques. Je ne fais que rapporter ce que j'ai vu, rien de plus.
    Je sais que j'en ai déjà trop dit, mais la population est désormais prévenue...
    Cordialement, " [Le nom a été fourni]


    À propos du Proiect Camelot
    Pour la transcription compléte, allez à http://projectcamelot.org/norway. html.
    Bill Ryan et Kerry Cassidy constituent l'équipe qui anime le Project Camelot, dont l'un des objectifs est de trouver des chercheurs, des militants et des tireurs de sonnettes d'alarme - dans les domaines de l'exopolitioue, de l'énergie libre et des conspirations qui menacent les paradigmes actuels - et de leur donner accés à tous les médias. Bill Ryan est licencié en mathématiques, physique et psychologie. Depuis vingt-sept ans, il est conseillé en administration. Kerry Cassidy a travaillé près de vingt ans à Hollywood dans les plus grands studios et compagnies indépendantes de production. Elle a écrit quelques scénarios et travaille actuellement comme auteure indépendante, directrice et productrice.
    Bill Ryan et Kerry Cassidy sont joiqnables à support@projectcamelot.org
    Pour d'autres informations, voir http://projectcamelot.org.
    Les lecteurs qui auraient des informations 'confidentielles' à diffuser peuvent s'adresser au Project Camelot qui leur garantit à la fois une large audience et un parfait anonymat. Email: support@projectcamelot.org.




    souce : NEXUS n° 55


    6 commentaires
  • Le mercure dans les plombages

    http://www.bernardmontain.net/fichiers/images/livres/Plombages_dentaires_mercure_dangers.jpg

     

    Amalgames dentaires : du poison dans la bouche ?

    Même en se brossant bien les dents, on n'échappe pas toujours aux caries. Les Suisses comptent en moyenne une douzaine d'amalgames (ou "plombages") dans leur bouche. L’amalgame, cela fait plus de 100 ans qu'on l'utilise pour obturer les dents cariées. Il est solide et bon marché. Le problème, c'est qu'il contient du mercure, un métal lourd classé deuxième poison minéral après le plutonium. Sa dangerosité était d'ailleurs déjà connue des Romains. Notre organisme est incapable de l'éliminer et il va se fixer principalement dans le cerveau, le foie et les reins. A trop fortes doses, il peut provoquer des atteintes irréversibles. L'usage du mercure est interdit en Suisse depuis 1986, sauf exception, quand il n'y a vraiment pas de substitut. Les principaux utilisateurs sont les industries, fabricants de chlore et de piles en tête, ainsi que les dentistes. L'amalgame dentaire contient environ 50% de mercure. Le reste est composé d'argent et d'étain. On y ajoute parfois du cuivre ou du zinc. Le mercure permet de lier ces métaux sans les fondre et d'obtenir cette consistance molle et grise qui fait penser au plomb, bien qu'il n'en contienne pas. C'est donc uniquement à cause de l'aspect que l'on parle parfois de plombage. Pour le faire tenir, il faut creuser la dent avec la fraise, afin d'obtenir une cavité qui retiendra mécaniquement l'amalgame. C'est un des procédés les moins coûteux pour restaurer une dent. Mais le mercure qu'il contient est soupçonné, depuis bientôt 10 ans, d'être responsable de troubles et de problèmes de santé chez certaines personnes. "La situation est toujours la même que dans le milieu des années 90", constate Ivo Krejci, professeur à l'Ecole de médecine dentaire de l'Université de Genève. "On ne peut toujours ni exclure que l'amalgame est dangereux pour la santé, ni le prouver avec certitude. C'est pour cette raison qu'il est très important que les dentistes proposent aux patients des alternatives à l'amalgame".

     

    Une alternative nommee "resine"

     

    C'est d'autant plus important qu'il existe aujourd'hui, presque dans tous les cas, une alternative à l'amalgame, particulièrement pour les caries primaires qui n'ont jamais été obturées: le dentiste peut préserver la dent en ne fraisant que la partie cariée, avant de la remplir avec une résine directe. Appelé aussi technique adhésive, ce procédé n'est pas plus cher que l'amalgame. Mais plus la cavité est grande, plus ça prend du temps et plus c'est cher.

    Ce qui augmente le prix d'une restauration, c'est lorsque l'intervention d'un technicien-dentiste est nécessaire. Ce dernier va fabriquer, en laboratoire et à partir d'un moule, la partie manquante de la dent qui sera ensuite scellée au moyen d'une colle spéciale.

    Pour faire ce travail artisanal et minutieux, le technicien-dentiste a plusieurs matériaux à sa disposition. Les moins coûteux sont les nouveaux matériaux composites: il s'agit de pâtes en résine et céramique qui durcissent à la lumière. On appelle la petite prothèse ainsi fabriquée un inley, onley ou outley, selon sa taille.

    La plus vieille méthode de restauration, l'or, est encore utilisée, mais ce n'est pas très discret. Avec la céramique, le résultat est plus vrai que nature, surtout quand il s'agit de remplacer une dent visible dans un sourire. "Les avantages sont une bio-compatibilité, une certaine forme d'esthétique, surtout pour les dents visibles quand on sourit, un poids léger et l'absence de métal dans la bouche", souligne Dominique Vinci, technicien-dentiste.

    Au départ, la céramique se présente sous forme de poudre. Le technicien doit façonner la dent couche par couche. Il faut plusieurs cuissons successives, dans un four à 900 degrés, pour durcir le matériau, et un sacré métier pour obtenir la teinte voulue. Cette longue et délicate procédure explique qu'une couronne de céramique est souvent plus chère que l'or.

    Resine pour tous?

     

    Dès lors, faut-il s'attendre à ce que ces nouvelles techniques enterrent définitivement l'amalgame? "J'imagine que, peut-être dans certaines régions ou pays, l'amalgame va sérieusement régresser, et particulièrement dans les pays ou l'aspect esthétique joue un rôle important auprès des patients", répond Ivo Krejci. "Par exemple, en Europe de l'ouest ou au Etats-Unis, il sera de moins en moins utilisé. Par contre, il y a des pays où la question du prix reste un élément essentiel et déterminant. Dans ces pays, l'amalgame continuera à être beaucoup utilisé à l'avenir".

    Malgré les doutes et les inquiétudes, les dentistes posent encore, chaque année, plus d'une tonne de mercure dans les dents des Suisses, mercure qui, tôt ou tard, finira dans l'environnement. C'est si grave que, depuis le début de l'année, une loi oblige enfin les dentistes a récupérer les déchets et résidus d'amalgames. Tous les cabinets dentaires de Suisse doivent être équipés de filtres à amalgames. Autant les déchets d'amalgames retirés que le surplus des obturations doivent être récupérés et envoyés dans des usines de retraitement.

    Seulement voilà: à notre connaissance, aucun contrôle n'est effectué dans les cabinets dentaires! Et en matière de protection de l'environnement, quand il n'y a pas de contrôle, on sait bien ce qui se passe. Quant aux problèmes de santé, si votre dentiste ne vous en parle pas spontanément, demandez-lui quelles alternatives à l'amalgame il peut vous proposer. Et pour éviter les mauvaises surprises, exigez un devis. Enfin, sachez que les associations de médecins-dentistes recommandent à leurs membres de ne plus poser d'amalgames chez les enfants de moins de 6 ans et chez les femmes enceintes.

     


    EN NORVEGE LES PLOMBAGES AU MERCURE SONT INTERDITs

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    LA RACE DES PETITS GRIS (EBE)

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/32/Alienigena.jpg/180px-Alienigena.jpg

     

    Une peau grise, une tête disproportionnée au front bombé, de grands yeux noirs en amande : l'apparence des petits gris est aujourd'hui entrée dans la culture populaire comme l'archétype même de l'extraterrestre.

    Une fraction importante des témoignages de rencontres du troisième type et d'abduction? décrivent des extraterrestres du type "petit gris". Pour cette raison, il en existe de très nombreuses descriptions différentes.

     

    Apparence

    Tout d'abord, bien qu'ils soient fréquemment décrits comme petits (de l'ordre d'un mètre à un mètre et demi), certains témoignages font état de "gris" dont la taille peut dépasser celle des êtres humains. Tous les témoignages s'accordent cependant sur leur corpulence : les gris sont toujours décrits comme étant maigres et dépourvus de musculature apparente, sans que leurs os ou leurs côtes soient pour autant visibles.

    La couleur exacte de leur peau varie également d'un témoignage à l'autre : généralement gris pâle, elle est parfois décrite comme d'un gris foncé, bleuté, rosé ou brunâtre. Elle est cependant en général parfaitement lisse et unie, dépourvue d'imperfection.

     
    Image de petit gris fréquemment reproduite sur internet
    En réalité une image de synthèse

    Dans la plupart des témoignages, les petits gris n'ont pas le moindre poil. Certaines descriptions mentionnent toutefois la présence d'un léger duvet sur leur tête et l'existence des petits gris recouverts de poils de la tête au pied.

    Noirs et dépourvus de paupières, leurs yeux sont fréquemment présentés comme plus grands que ceux d'un être humain. Ils sont généralement en forme d'amande, légèrement en oblique et dépourvus de pupille, cependant, ils présentent de petites pupilles blanches dans certaines représentations.

    Leur bouche, dépourvue de lèvres, est invisible ou se présente comme une simple fente très discrète. Leur nez est soit de très petite taille soit réduit à deux fentes.

    L'aspect de leurs oreilles est également source de contradictions. La plupart des témoignages n'en font pas mention ou les décrivent comme de simples trous, cependant, certaines descriptions incluent des oreilles atrophiées ou, au contraire, de grandes oreilles pointues.

    Enfin, leurs organes génitaux sont généralement décrits comme non existants ou atrophiés.

     
    Faux cadavre de petit gris, créé pour l'International UFO Museum

    De manière générale, le corps des petits gris présente aussi peu de caractéristiques que possible et leur visage est peu expressif.

    Le premier témoignage impliquant des gris semble être celui de l'abduction de Betty et Barney Hill, dans les années 1960. Ces petits gris présentaient toutefois des caractéristiques différentes de celles des petits gris actuels, comme une peau jaunâtre ou verdâtre, des yeux jaunes dotés de pupilles, des difficultés à s'exprimer en anglais et le port de casquettes similaires à celles de l'U.S. Air Force.

    On attribue parfois aux petits gris des pouvoirs surnaturels, comme la télépathie? ou la télékinésie?.

     

    Spéculations sur leur apparence

    L'absence apparente d'organes génitaux fonctionnels chez les petits gris et de caractéristiques permettant de les distinguer les uns des autres ont mené à des spéculations quant à leur mode de reproduction, qui serait une forme de clonage.

    Il est toutefois possible qu'il existe des différences subtiles entre les petits gris, qui auraient échappé à l'œil non entraîné de la plupart des témoins. Ainsi, quelques témoignages font mention de petits gris plus grands que les autres, qui joueraient le rôle de chefs vis-à-vis de leurs congénères de plus petite taille.

    Pour d'autres, l'apparence des petits gris pourrait se justifie par le port de combinaisons les recouvrant de la tête au pied, ce qui expliquerait plusieurs des particularités des petits gris : l'absence apparente d'oreilles, de pupilles et d'organes génitaux, les différentes variantes de couleur de peau et le fait qu'ils semblent pouvoir respirer naturellement l'atmosphère terrestre.

     
    Vision d'artiste d'un petit gris, devenu l'archétype de l'extraterrestre

    Image par Trotmany

    D'autres encore ont envisagé l'hypothèse que les petits gris sont des sortes de cyborgs ou de robots, ce qui justifierait non seulement les particularités citées précédemment mais aussi d'autres bizarreries relevées par certains témoins, comme leur cou très fin (jugé par certains trop fragile en apparence pour soutenir leur grande tête) ou le fait qu'ils ne montrent aucun signe extérieur indiquant qu'ils respirent.

    Ces hypothèses ne répondent toutefois pas aux objections soulevées par de nombreuses personnes, telles que leur apparence anormalement humaine : pourquoi des extraterrestres venant d'une planète lointaine nous ressembleraient-ils autant ? (Voir à ce sujet l'article généraliste Extraterrestre)

    Pour le neurologiste Steven Novella, les petits gris sont un produit de l'imagination humaine. Il s'appuie notamment sur le constat qu'ils « ne ressemblent pas juste à des êtres humains, ils ont l'apparence d'être humains dont les traits que nous associons psychologiquement avec l'intelligence sont exagérés. Si, par exemple, nous comparons les humains aux singes, nous constatons que les humains ont une boîte crânienne plus grande, un visage plus petit aux traits plus fins et moins de poils. En augmentant la taille de la boîte crânienne d'un être humain, en rendant son visage plus petit et ses traits plus fins et en enlevant tous ses poils, on aboutit à un gris classique. »

    Dans Are UFO Abductions a Universal or a Culturally-dependent Phenomenon?, Richard H. Hall a également mis en évidence d'importantes différences entre les proportions de témoignages d'abduction dans lesquels des petits gris apparaissent selon le pays étudié.

     

     

    Fraction de récits d'abduction dans lesquels apparaissent des gris
    Pays Petits gris Autres ET
    Australie 50% 50%
    Ouest de l'Europe 48% 52%
    Grande Bretagne 12% 88%
    États-Unis d'Amérique 73% 27%
    Brésil 67% 33%
    Données trouvées sur la page de Wikipedia consacrée aux petits gris, citant le livre de Richard H. Hall (publié en 1994)

     

    Activités et origines

    Les petits gris sont fréquemment associés aux mutilations de bétail?, au phénomène d'abduction? et au crash de Roswell? (c'est d'ailleurs une sorte de petit gris qui apparaît dans la fausse vidéo de l'autopsie?).

    Les objectifs qu'on leur prête varient selon la source consultée. Pour certains, ils visiteraient la Terre depuis très longtemps et seraient peut-être même les créateurs de l'être humain. Dans cette vision des choses, les gris sont généralement vus comme une espèce bienveillante, surveillant ou guidant le développement de l'humanité. Pour d'autres, il s'agirait d'envahisseurs ou de manipulateurs cherchant à nous nuire d'une façon ou d'une autre.

     
    Un des extraterrestres apparaissant à la fin de Rencontre du troisième type (1977), film qui aurait contribué à faire entrer les petits gris dans la culture populaire

    Dans un cas comme dans l'autre, il est fréquemment fait mention que le gouvernement américain est au courant de l'existence des petits gris voire collabore avec eux et est à l'origine de campagnes de désinformation à leur sujet. Les abductions et mutilations de bétail sont souvent présentées comme des moyens utilisés par les gris pour en apprendre davantage sur les espèces terrestres. Certains disent également que les petits gris auraient créé des hybrides humain/gris, qui présenteraient des traits physiques des deux espèces.

    Les petits gris sont généralement considérés comme des extraterrestres et seraient, selon une interprétation du récit d'abduction des Hill et Bob Lazar, originaires du système solaire Zeta Reticuli (situé à 39 années-lumières de la Terre). D'autres théories circulent cependant à leur sujet, selon lesquelles les petits gris seraient en fait des intraterrestres ou des êtres surnaturels.

    Il n'existe à l'heure actuelle aucune preuve de l'existence des petits gris, mais le nombre de témoignages dans lesquels ils apparaissent est considérable et grandit d'année en année. Phénomène psychoculturel ou véritables extraterrestres, les petits gris n'ont pas fini de faire parler d'eux.  

    source:http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Petit_gris

     

    Voir aussi:

    L'Autopsie de L'ET de Roswell? 

     

    ROSWELL

     


    3 commentaires
  • les dieux sumériens venus d'une autre planète

     

    ils viendraient selon les tablettes sumériennes de la planète nibiru une planète de notre système solaire

     

    cette planête s'appelle ERIS découverte il y a pas longtemps par la nasa

     

    http://images.astronet.ru/pubd/2007/06/24/0001222539/eris_lombry.jpg

     

    ils auraient fait évoluer la race humaine par la génétique pour nous utiliser comme main d'oeuvre

     

    ils auraient quitté notre planête il y a 13000 ans environ

     

    voir les sumériens Lien permanent

     

    cette race est apparentée a la race des reptiliens

    http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2007/10/reptilien.jpg

     

    seulement ils prendraient forme humaine et seraient de très grande taille

     

    http://digitalseance.files.wordpress.com/2007/04/annunaki.jpg

     

     

     


    Civilisation Sumérienne Les Annunakis
    envoyé par Introcrate

     


    votre commentaire
  • Les grands blonds ou Nordique

     

    Apparence

    Les Nordiques seraient des extraterrestres d'apparence humaine, généralement de grande taille, à la peau et aux cheveux clairs et aux yeux bleus. Certains témoins leur attribuent toutefois des lèvres décolorées et des yeux de couleurs différentes, parfois roses, rouges, jaunes, totalement blancs ou totalement noirs comme ceux des petits gris, et/ou des yeux bridés ou en forme d'amande.

     
    Représentation souvent reproduite de Nordiques

    Généralement de sexe masculin, les Nordiques sont présentés comme à la fois très beaux et dotés d'une grande force physique tout en étant pacifiques, sages et bienveillants. Le folklore ufologique veut qu'ils soient morphologiquement suffisamment proches de l'être humain pour s'intégrer à notre société sans être repérés et qu'un certain nombre d'entre eux soient déjà parmi nous à l'heure actuelle.

     

    Origine et témoignages

    Le premier témoignage impliquant un Nordique semble remonter au 20 novembre 1952 : ce jour-là, George Adamski? rencontre un extraterrestre qui se fait appeler Orthon après avoir aperçu un OVNI en Arizona. Bien que ressemblant à un humain aux longs cheveux blonds et à la beauté exceptionnelle, Orthon aurait eu selon lui des yeux bridés et aurait dit venir la planète Vénus.

    Bien que la possibilité de vie sur Vénus ait aujourd'hui été écartée, les extraterrestres de type nordique seront longtemps appelés « Vénusiens ».

     
    Adamski posant à côté d'une représentation d'Orthon

    Ainsi, diverses personnes diront avoir rencontré de grands Vénusiens aux cheveux blonds : Howard Menger, Orfeo Angelucci, Elizabeth Klarer, Antonio Villas Boas, Pierre Monnet, Cynthia Appleton ou Mollie Thompson, en Grande-Bretagne. Cynthia Appleton affirmera d'ailleurs avoir conçu son fils, Matthew, avec un visiteur Vénusien. D'autres témoignages de rencontres avec des Nordiques relatent également des relations sexuelles.

    D'après Billy Meier, un autre témoin affirmant avoir rencontré des Nordiques, ceux-ci viendraient du l'amas des Pléiades dans la constellation du Taureau et devraient être appelés Pléiadiens ou Errans.

    Selon le gourou du New Age Benjamin Creme?, les Nordiques seraient des pilotes de soucoupes volantes Vénusiens originaires d'un "plan d'existence" différent du nôtre.

    Les Nordiques sont également fréquemment associés à l'ésotérisme nazi. Il arrive parfois qu'ils soient comparés aux anges gardiens?.

    Dans certains témoignages, les Nordiques sont vus en compagnie de petits gris, ce qui poussent certaines à penser qu'ils seraient des sortes d'hybrides humains-gris (bien qu'une telle hybridation puisse sembler impossible du point de vue biologique).

     

    Répartition géographique

    Il existe une importante différence au niveau du globe dans la proportion de témoignages de rencontres extraterrestres impliquant des extraterrestres de type Nordique.

     

    Aux États-Unis, ce sont des petits gris qui apparaissent dans la majorité (75%) des témoignages tandis qu'ils ne sont présents que dans 20% environ des témoignages Européens. Les petits gris sont également moins populaires en Amérique latine qu'en Amérique du Nord.

    En conséquence, le pourcentage de témoignages impliquant des Nordiques sont plus élevés en Europe et en Amérique Latine qu'aux États-Unis. Le Royaume-Uni est le pays européen dans lequel la proportion de rencontre avec des Nordiques plutôt qu'avec d'autres types d'extraterrestres est la plus élevée. Le début des apparitions de gris dans les rencontres du troisième type britanniques semble remonter à 1987, époque à laquelle Communion? de Whitley Strieber y devint un best seller.  

     

    source:http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Nordique 

     

     

    plus d'info sur ce lien

    Théorie de l'évacuation planêtaire


    6 commentaires